Douloureuse révélation

J’aurais préféré ne pas savoir tu sais
je regrette cette ignorance derrière laquelle je pouvais me cacher
Hier encore le doute m’était possible
Aujourd’hui la vérité m’éclate a la figure
Et je regrette cette révélation
Car comment te pardonner encore devant cette évidence
Devant cette preuve si éclatante de ta faute
Comment me taire surtout

Avant je pouvait faire comme si je ne savais pas,
Maintenant je n’ai plus d’autre choix que de faire silence
De garder ce terrible secret en moi
Un de plus, moi qui en garde déjà tant

Mais si j’occulte ton forfait
Ce n ‘est que pour le protéger lui
Pour qu’il ne te haïsse point
Pour ne pas détruire ces illusions
Comme sont mortes les miennes
Pour qu’il n’est pas a porté cette douleur
qui me ronge les entrailles
Me sert la gorge et me brule les yeux

Je me tairait une fois de plus
Je porterai seule ce fardeau
Pas un mot ne franchira ma bouche
Ni aujourd’hui ni Jamais

j’aurais préféré ne pas savoir
Pour pouvoir t’aimer encore

 

La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume