Archive pour 28 mars, 2009

Je t’aime à jamais

Je ferme les yeux
Mon esprit s’envole
vagabonde, me ramène au passé
Les souvenirs se bousculent
Tendres et mélancoliques
Si précis et intenses
A la fois douloureux et pourtant réconfortants
Petits bouts de vie si ordinaire mais si précieux,
Morceaux de toi accrochés à ma mémoire
qui me réchauffent le coeur et le glace aussi.
Le manque de toi est comme un étau dans ma poitrine
Qui m’étouffe me fait mal
Un vide immense et cruel
Que rien ni personne n’a pu combler.
Pourtant ses images te gardent si vivante en moi
Comme si tu n’étais pas tout à fait partir.
Je m’accroche à ses réminiscences du temps jadis
Ton sourire triste, ta voix si douce , tes paroles apaisantes
Tu continue de vivre à travers moi et à travers elle
Elle dont le regard si semblable au tien me rappelle à toi
Je t’aime à jamais

La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume