le dernier maillon

Tu es là, tapi dans l’ombre
Tu attends ton heure,
Tu attends que je baisse la garde
Silencieusement, insidieusement tu guettes
je te connais bien à présent
Toi et moi combattons depuis longtemps
Tu connais mes faiblesses, je connais tes méthodes
Tu frappes au moment où ta proie est le plus vulnérable, par la où elle est le plus vulnérable
je sais ce que tu veux, Tu veux mon âme
tu en as eu d’autres avant moi, mais moi tu m’auras pas
je suis prévenue, je sais trop ce qu’il y a a perdre
j ‘ai vu de quoi tu es capable
il ya plus que ma propre âme en jeu,
il y a celle de mes enfants et celles de leurs enfants
mes prédécesseurs, tu les a eu par surprise
moi je me méfie de toi
je suis plus fortes qu’eux, je briserai le cercle vicieux
Sans moi , tu n’auras plus aucun
de ma survie dépend la leur
Je me connais , je sais mes points faiblesses Je les contrôle
tes paradis artificiels, tes leurres je les connais, ils ne m’attirent pas
Souvent tu as cru en ton heure
j’ai senti ton souffle glacé dans mon cou
tu m’as cru à terre, à ta merci
tu pensais pouvoir me donner le coup de grâce
tu t’es trompé
si tel un roseau, parfois je plie, ce n’est que pour mieux me relever
mes larmes ne sont pas mes faiblesses, elles sont ma force
c’est une lutte sans merci
une lutte à vie
je sais que tu ne t’avouera jamais vaincu
que tu reviendra à la charge
tu tenteras de te faire oublié pour mieux frapper par derriere , lachement
mais je ne t’oublie pas
je sais que tu es la encore et toujours
Je te hais
je te déteste
tu m’as deja tant pris
je ne te laisserai plus rien m’enlever
je ne te laisserai plus gâcher des vies
malgré toi je me suis construit
la haine que j’ai de toi m’a donner cette rage de te combattre
tu tremble
tu as peur
tu sais qu’il te faut m’asservir
me pas me laisser déchirer la toile que tu as tisser autour de ma famille
tu sais que plus le temps passe , plus tes chances s’appauvrissent
tu es mon compagnon de toujours
mon pire ennemi
notre lutte est sans fin
soit tu gagne mon âme soit tu perds a vie
c’est une lutte à mort
je suis prête
je sais comment en finir avec toi
juste résister
encore et encore
survivre
vivre
la vie est ton antithèse
Plus je vis plus tu dépéris
c’est ainsi que je protégerai ceux qui me suivent

Je serai le dernier maillon de la chaîne
après moi, tu ne hanteras plus les miens

 

La Poésie, c'est l... |
bert55 |
Cadence infernale. |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | poésie c'est de l'art ,prov...
| athkanna philosophie
| lechatquifume